CSSA 2-2 Feignies Aulnoye : Il fallait trois points, il faudra s’en contenter d’un !

Trois semaines après la dernière sortie en compétition (défaite le 19 Janvier chez la réserve de Lens, 3-0) du CSSA, les Ardennais étaient de retour à l’occasion de la réception de l’Entente Feignies Aulnoye. Ce match qui était prévu de base la semaine précédente, marque un moment important dans la saison puisqu’il débute une série de deux matchs de suite à Dugauguez en espace de 4 jours. Dans le foot c’est bien connu, il est très rare de gagner deux matchs de suite à domicile, il serait pourtant bon de le faire afin non seulement de se donner de l’air par rapport à la zone rouge (4 points d’avance sur le premier relégable Fleury avant ce match) et de fait regarder un peu plus vers le haut du classement. Ce match permettait aussi de voir un retour celui de Geoffrey Lembet dans un rôle de titulaire à la cage du CSSA. Ce n’était pas la seule recrue du mercato hivernal titulaire ce samedi, puisque Sosa Maluvunu était lui aussi dans le 11 de départ.

Sedan démarrait la rencontre de belle manière avec des intentions, du jeu, des occasions (à l’image de la frappe de Jeremy Bekhechi dans un angle fermé qui bute sur le gardien adverse) et même un but. En effet, peu après le premier quart d’heure de jeu, servi par Bekhechi, Cheikh Bangré profitait de l’espace qu’il avait pour loger la balle hors de portée de Romain Samson d’une frappe d’environ 25 mètres (1-0, 16ème). Sedan semblait dans cette première demi-heure en maîtrise profitant du manque de tranquillité et de sécurité que laissait paraître la défense de Feignies. Cependant, Sedan allait remettre quelques instants plus tard les visiteurs dans le match. Habib Bellaid d’abord arrêté pensant à un hors-jeu, commettait une faute dans la surface sur Clément Boudjema côté gauche, ce dernier étant en train de déborder. Adama Diakité transformait par la suite le penalty grâce à un contre-pied parfait (1-1, 32ème). Tout était donc à refaire après la pause.

La reprise était plutôt bonne pour les locaux. Sur un coup franc d’une vingtaine de mètres côté droit, Toufik Zeghdane tentait sa chance. Excellente décision puisque sa frappe heurtait le poteau avant d’aller au fond des filets pour redonner l’avantage au score aux sedanais (2-1, 52ème). La dynamique était même excellente, puisque cinq minutes plus tard, le CSSA profitait lui aussi d’un penalty avec en prime l’expulsion du défenseur adverse. Occasion de break non convertie par Jeremy Bekhechi, sa frappe étant repoussée par Romain Samson. Il ne reste pas moins qu’à 11 contre 10, Sedan semblait en situation à nouveau favorable. Cependant là encore, un coup de pied arrêté va changer la donne. Après l’heure de jeu, sur un coup franc côté droit, la balle d’abord repoussée par Lembet, puis repris par Valentin Calderara dans une forêt de joueurs finissait à nouveau sa course au fond de la cage ardennaise (2-2, 61ème). Les entrées de Dominique Pandor ou Mohammed Bouhmidi ne changeait rien. Sedan était même en fin de match à rien du tout de tout perdre. Au final, par manque de réalisme et peut être de lucidité, Sedan devra se satisfaire de ce petit point qui permet de faire tourner le compteur … sans doute trop lentement.

Le CSSA se retrouve tout de même dans une situation impérative de points dès ce mercredi à l’occasion de ce match en retard contre Bobigny. Reste maintenant au coach du CSSA, Sébastien Tambouret, à trouver un onze parmi les blessés et suspendus et aussi trouver la méthode pour vite tourner la page après ce match qui devrait laisser quelques regrets dans les têtes.

 Retrouvez ci-dessous la vidéo de la conférence de presse du coach du CSSA, Sébastien Tambouret: