Flammes Carolo : Première moitié de saison enflammée.

L’heure des premiers bilans à mi-saison sonne en ce début d’année 2017. Et celui des Flammes Carolo est très positif, presque inespéré à la vue du calendrier chargé de la bande à Romuald Yernaux. Engagées en championnat, en Eurowomen Cup – où elles ont dû contre tout attente passer par un tour préliminaire -, et en Coupe de France, les coéquipières d’Amel Bouderra réalise le meilleur début de saison de l’Histoire du club totalisant 18 victoires en 21 matchs toutes compétitions confondues.

Défaites trois fois en déplacement en Ligue Féminine de Basket contre des têtes d’affiche (68-50 à Bourges, 76-55 à Basket Landes, et 78-72 à Montpellier), elles sont malgré tout co-leaders du championnat en compagnie de Montpellier qui avec neuf succès pour trois défaites totalise le même bilan. En Eurowomen Cup, après avoir passé un tour de barrage surprise face à Fribourg plutôt facilement, elles ont dominé le groupe H de la tête et des épaules avec six succès de rang en autant de journées, ce qui leur a permis de terminer au ranking 1, facteur important pour la suite de l’aventure. Côté Coupe de France, seul un déplacement du côté de Dunkerque (Ligue 2 féminine), comptant pour les 16e de finale, a été disputé. Une rencontre bien négociée par les Carolomacériennes qui se sont imposées 74-38 dans le Nord. Pour l’ensemble des compétitions, il faut souligner l’invincibilité conservée sur le parquet de la Caisse d’Epargne Aréna, un leitmotiv supplémentaire lors des rencontres à domicile. Au-delà de ces résultats, d’autres satisfactions viennent s’ajouter : les quelques recrues arrivées durant l’été se sont rapidement intégrées au sein du collectif et font passer un nouveau palier aux Flammes puisque les différentes qualités des joueuses back-up n’ont jamais été aussi importantes qu’aujourd’hui. Egalement, le nouvel adjoint, Fabien Calvez prend à coeur ses nouvelles fonctions et apporte une fraicheur supplémentaire au sein du groupe et du staff.

Que faut-il désormais attendre des Flammes ? Si la première partie de saison est au-delà des espérances, la seconde partie n’en sera pas moins difficile. Le gros avantage en saison régulière, c’est qu’hormis un déplacement à Villeneuve d’Ascq, les grosses cylindrées se rendront à Charleville. Ca commence dans quelques jours, avec la réception de Bourges. En Eurowomen Cup, il faudra franchir les tours les uns après les autres et aller le plus loin possible. Deux ans après avoir été éliminées en 16e de finale par Braine, les plus anciennes sauront partagées leur expérience pour ne pas connaitre la même déconvenue. Cette année, pour le même tour, elles ont hérité des Slovaques de Kosice, ranking 16, un adversaire abordable sur le papier. Quant aux 8e de finale de Coupe de France, ça devrait être une formalité pour la « Team On Fire » en déplacement à Aulnoye, dernière formation de LF2 encore en lice.