Le RN89 champion dans la confusion

Tout était réuni pour une soirée parfaite du côté des Thiolettes hier soir. Le Reims Natation 89, leader indiscutable du championnat, comptabilisant 17 victoires en autant de matchs depuis le début de la saison avant la rencontre recevait son dauphin Livry-Gargan, pour ce qui s’annonçait être le match du troisième titre d’affilée de N1 pour les Rémois. Les hommes de Franck Missy avaient donc un seul objectif afin de pouvoir fêter ce titre avec leur staff et leur public : gagner.

Mais c’était sans compter sur une équipe de Livry-Gargan valeureuse et décomplexée, qui n’était en aucun cas venue pour faire de la figuration. Les hommes de Gabriel Novacek ont solidement tenu tête aux poloïstes marnais, bien que ces derniers aient été en tête la quasi-totalité du match, menant même de 4 buts à 6 minutes de la fin de la rencontre. Mais les Franciliens ont profité d’une baisse de régime des Rémois dans les dernières minutes du 4ème quart-temps pour revenir à égalité à 30 secondes de la fin, 14 à 14. S’ensuit alors 30 dernières secondes irrespirables pour le staff, les joueurs, le public mais aussi l’équipe du Sportiplex.

Après un cafouillage dans la défense Rémoise, les locaux remontent la balle dans l’axe, puis décalent le Monténégrin Sasa Krivokapic côté droit, qui décoche une frappe surpuissante dans les cages du gardien Livryen impuissant, faisant se soulever tout le public des Thiolettes d’un seul homme. Les Rémois exultent, Sasa Krivokapic sort du bassin, saute de joie, les spectateurs sont en liesse, mais le match n’est pas fini : il reste 7 secondes à jouer. 7 secondes suffisantes pour une dernière action côté visiteurs, et c’est l’Espagnol Sergi Trilles Chillida qui s’en charge. Arrivant à se défaire de la défense Rémoise trop passive, il s’élève hors de l’eau pour crucifier Arthur Charlier, et permettre à Livry-Gargan de décrocher le match nul 15-15 à deux secondes de la fin.

Toute la piscine est abattue. L’incompréhension est totale, les Rémois dans une colère noire : la fête est gâchée. Mais quelques heures plus tard par l’intermédiaire des réseaux sociaux du club, on apprend que les Rémois se sont trompés dans leurs calculs, et que ce match nul leur permet bel et bien d’être assurés de finir champion à la fin de la saison. C’est donc officiel : le Reims Natation 89 remporte son 3ème titre consécutif de champion de France de N1 !

Toute l’équipe du Sportiplex félicite le club Rémois pour ce nouveau sacre, et espère le voir le plus vite possible évoluer au plus haut échelon national.