Sedan 0-1 Quevilly-Rouen : Un nouvel échec à Dugauguez !

Nicolas Usaï espérait sans doute une toute autre première. Sedan, déjà sous pression, devait absolument ce vendredi battre Quevilly-Rouen dans le cadre de la treizième journée de National. Avec quatre points de retard sur le premier non-relégable, le CSSA ne pouvait pas se permettre de voir ce retard grandir encore un peu plus. En face des Ardennais, une équipe de Quevilly-Rouen certes dans une période difficile (qualification dans la douleur en Coupe De France et aucune victoire en championnat depuis le 30 septembre) mais cinquième avant ce match et surtout à deux petits points du podium.

Ce premier quart d’heure des locaux incitait à l’optimisme. Si il manquait tout de même des vraies occasions, le jeu, le pressing ainsi que la volonté d’aller vers l’avant, tout ceci était bien présent. Par la suite, le match s’équilibrait quelque peu. On notera une frappe de Mendy repoussé par Willy Maeyens pour les visiteurs et deux frappes au dessus du cadre de Ange-Freddy Plumain du côté Sedanais. Quevilly-Rouen finissait tout de même par ouvrir le score juste avant la pause sur une action confuse. Suite à un coup franc relâché par le gardien Sedanais, Medhy Guezoui incertain avant ce match poussait le ballon au fond des filets (0-1, 41eme). Cependant sur l’action, l’ex attaquant du CSSA heurte à la tête le gardien ardennais. L’arbitre n’écoutait absolument pas les joueurs du CSSA, but donc validé. A la pause, malgré une prestation globalement un peu plus convainquante Sedan rentrait aux vestiaires avec un but de retard.

La secondé période symbolisait un autre gros problème de l’effectif du CSSA depuis le début de saison, la maladresse devant le but. Cela commençait juste avant l’heure de jeu avec une frappe de Kaboré repoussé par Delaunay reprit par Leroy mais au dessus. Quatre minutes plus tard, sur un coup franc d’Omrani, tête de Clément Simothé mais nouvel arrêt du gardien normand. Quevilly-Rouen aurait pu cependant faire le break mais la frappe de Taufflieb ne trouvait que la barre de Maeyens. Le dernier quart d’heure était totalement en faveur des locaux. Neyou suite à une erreur défensive normande et une mauvaise sortie du gardien ne parvenait pas à marquer. Sur le corner, Fahd Moufi seul au 6m ne réussissait pas à ajuster le cadre face à Delaunay. C’est ensuite Hamdi seul au second poteau sur un centre de Leroy qui ne parvenait même pas à tirer, ce dernier beaucoup trop imprécis techniquement. Les frappes de Neyou et Kaboré ne changeront rien au score final. Avec cette défaite, la situation du CSSA s’empire sur le plan comptable.

Malgré de nombreuses occasions, le CSSA ne parvient toujours pas à sortir de cette place de lanterne rouge avec seulement neuf points. Sedan compte maintenant cinq points de retard sur le premier non-relégable qui est au terme de cette journée l’équipe des Herbiers (14pts). Prochain match tout aussi difficile pour Sedan avec un déplacement à Boulogne (3eme). La tâche de Nicolas Usaï qui est cette saison d’obtenir le maintien n’est peut être pas infaisable mais elle sera de toute façon très compliqué.

Ecoutez la réaction du nouveau coach du CSSA Nicolas Usaï après la rencontre: