Sedan 1-2 Fleury : Cinq minutes fatales !

Si il était difficile d’entendre le mot « tournant » dans les couloirs de Dugauguez cette après-midi, il en reste pas moins que ce match était un choc très important pour la suite de la saison. Tout d’abord, il est évident qu’une montée se construit par un parcours quasi sans faute à domicile, ensuite car Sedan avait l’occasion de mettre un concurrent direct à 10 points après avoir eu au maximum 11 points de retard sur cette même équipe. Les deux équipes qui avaient des dynamiques totalement opposées avant ce match, Sedan n’ayant plus perdu depuis le 18 Novembre dernier et Fleury dont la dernière victoire en championnat datait du 25 Novembre dernier.

La première période était plutôt riche en occasions. Fleury tout d’abord avec un duel entre Oussoumane Fofana et Axel Maraval raté par l’attaquant Francilien. La réponse ardennaise ne tardait pas avec une frappe de Yassin Chadili à l’entrée de la surface mais sur la barre. Sedan finissait tout de même par ouvrir le score, Maxime De Taddéo reprenant de la tête au premier poteau, un coup franc de Jeremy Grain (1-0, 32eme). Ce score était d’ailleurs le même à la pause malgré une énorme occasion juste avant pour Abdoul Bila mais qui ne parvenait pas à trouver le cadre.

Le retour des vestiaires était en faveur des visiteurs. Par deux fois, Dramane Koné ne cadrait pas sa tentative. A l’inverse, le capitaine du CSSA, François Borgniet réussissait à cadrer mais Stéphane Veron était sur la trajectoire. Jerrold Nyemeck sauvait par la suite sur la ligne sa défense suite à un centre de Farid Beziouen que ne captait pas Maraval et repris par Christophe Autret. Nyemeck sans le savoir, ne faisait alors que retarder l’échéance. Quelques minutes, le temps pour Fleury d’égaliser par l’intermédiaire de Fofana reprenant le ballon après un arrêt de Maraval face à Koné (1-1, 66eme). Le deuxième but personnel pour Fofana arrivait quasi instantanément, le temps de reprendre en deux temps au second poteau un centre venu de la gauche (1-2, 70eme).  Le cauchemar intégral n’était pas loin mais de façon assez incompréhensible, Beziouen seul devant le but, n’a pas voulu frapper mais plutôt temporiser, trop même puisque Maraval a eu le temps pour reprendre le ballon dans les pieds de l’ex sedannais. Sans doute la faute de ce raté incompréhensible, Beziouen craquait même complètement quelques instants plus tard au point de prendre un carton rouge pour une très vilaine faute. Sedan avait même deux balles pour revenir au score en fin de match. Mais d’abord Borgniet sur Coup Franc puis Bila de la tête ne trouvaient que les gants de Veron.

Cette défaite n’a rien d’irrémédiable pour la suite de la saison. Cependant, l’occasion était belle de mettre très loin au classement, certainement le meilleur adversaire à la montée. De plus, elle stoppe une excellente dynamique côté CSSA et stoppe une très mauvaise dynamique côté Fleury. Sedan reste leader (avec des matchs en retard un peu partout). Prochain match pour le CSSA, le 3 mars prochain à Arras.

Ecoutez la réaction de Nicolas Usaï sur cette rencontre ci-dessous: