Sedan 2-2 Boulogne : Un point à défaut de trois !

Cinq matchs, cinq finales. Voilà ce à quoi sont confrontés les joueurs du CSSA en cette fin de saison. La première de ces cinq finales était face à la meilleure équipe de ces cinq adversaires, l’US Boulogne encore en lice pour la montée en L2. Sedan privé notamment de François Borgniet et Clément Simothé, avait fort à faire face à une des meilleures formations du championnat à l’extérieur.

Les dix premières minutes étaient pourtant en faveur des locaux. Sedan avait même déjà eu deux grosses occasions après seulement trois minutes mais suite à un bon travail de Yassin Chadili, Bilal Hamdi voyait sa frappe contrée, puis ensuite sur un coup franc de Nadir Belhadj la tête d’Alexandre trouvait les gants de Hillel Konate. Les Nordistes étaient à ce petit jeu là nettement plus réalistes. Ils inscrivaient d’ailleurs en espace de six minutes pas moins de deux buts. Tout d’abord, Tony Mauricio ouvrait le score d’une belle reprise du plat du pied suite à un excellent centre côté droit (0-1, 22eme). Le break arrivait donc peu de temps après avec une frappe enroulée superbe pleine lucarne de Jeremy Grain seul dans la surface (0-2, 28eme). Mais alors qu’on imaginait Sedan déjà perdu dans ce piège Boulonnais voilà qu’apparaissait alors la réussite, ou le manque de concentration adverse c’est selon le coté où on se place. Yassin Chadili récupérait un ballon offert par Konate avec une relance complètement ratée, le milieu de terrain du CSSA ne loupait l’offrande en mettant tranquillement la balle au fond (1-2, 30eme). A la pause, si rien n’était perdu la tâche paraissait quand même important.

La seconde période ne se résumait pas non plus en une attaque défense non stop mais les Sedanais se ruaient massivement devant le but adverse tout en laissant des espaces pour des contres potentiels. Alhassane Traoré avait la balle de l’égalisation sur un centre de Fahd Moufi et une reprise passant de très peu à côté du but de l’USBCO. Ceci n’était finalement de partie remise puisque ce dernier égalisait quelques minutes plus tard en prenant de vitesse la défense adverse et en trompant de près Konaté (2-2, 66eme). Les deux équipes avaient à tour de rôle en fin de match les occasions pour obtenir les trois points. Mais c’était sans compter sur soit la maladresse des attaquants, soit les gardiens ou même la barre transversale repoussant la reprise de Traoré. Les deux équipes doivent donc au final se contenter du point du nul après un match en tout cas très animé.

Mais ce nul n’arrange véritablement personne. Surtout pas le CSSA qui se retrouve désormais à quatre longueurs de la survie en National la saison prochaine. Néanmoins Sedan n’est plus lanterne rouge, mais hasard du calendrier, c’est chez la nouvelle lanterne rouge Belfort qu’ira le CSSA la semaine prochaine. Un match où le perdant devra sans doute dire définitivement adieu au maintien.

Retrouvez la réaction du coach du CSSA Nicolas Usaï (conférence de presse à retrouver en intégralité et en vidéo sur la page facebook du Sportiplex):