Stade de Reims : cap vers le maintien !

Promus en Ligue 1 à l’issue de la saison dernière, on promettait l’enfer ou presque aux rémois à l’échelon supérieur. Bientôt la moitié du championnat et les stadistes comptent 22 points après 17 journées disputées et un bilan à l’équilibre : 5 victoires, 7 nuls, et 5 défaites. Une bonne série que les rouges et blancs ne comptent pas arrêter face à Strasbourg ce samedi 15 décembre, un adversaire particulier qu’évoque l’ailier droit du Stade de Reims, Rémi Oudin…

Match Reims – Strasbourg vu par Rémi Oudin

Les ingrédients pour gagner ce match, ce sera d’abord une défense solide. Dans ce domaine, Reims sait y faire. Quatrième meilleure défense de Ligue 1 Conforma ex-aequo avec le LOSC, son dernière adversaire (1-1, à Villeneuve d’Ascq, le 9 décembre), et un Edouard Mendy qui enchaine les clean sheet (9 matchs sans concédés de but en championnat), les rouge et blanc font office de forteresse. C’est devant que la bât blesse ! Avec 11 buts inscrits, les pensionnaires de Delaune sont la plus mauvaise attaque du championnat. La faute à qui ? Difficile de cibler un joueur ! Tant Moussa Doumbia et Rémi Oudin (meilleur buteur avec 3 réalisations) se remuent sur les ailes. Tant Ojo apporte sa vista lorsque David Guion fait appel à lui.  Tant Dia surprend par sa spontanéité et son adaptation rapide à la Ligue 1. Et tant, même si il n’a pas encore trouvé le chemin des filets, Suk est généreux dans l’effort sur le front de l’attaque. Même les latéraux apportent leur pierre à l’édifice et à la construction du jeu qui passe aussi par des milieux actifs qui ne manquent pas de prendre leur chance à l’image de Xavier Chavalerin. Une situation qui risque de ne pas s’améliorer dans l’immédiat avec la blessure de Chavarria, touché jusqu’en janvier 2019, qui était peut-être le meilleur élément à disposition. Ou en tout cas, celui capable de s’adapter à toutes les situations, à tous les schémas de jeu. Pas évident pour le coach…

Coup d’envoi de la rencontre Reims – Strasbourg, samedi à 20H. Un match que les joueurs du Racing disputeront avec un maillot spécial en hommage aux victimes de la fusillade de mardi soir. Malgré les événements, un peu plus tôt dans la soirée, ce samedi sera synonyme de fête pour les stadistes qui inaugureront la statue Raymond Kopa aux abords du Stade Auguste Delaune. David Guion tenait à rendre hommage au joueur emblématique des années 50 et 60…

David Guion évoque Raymond Kopa