Stade de Reims : « La Ligue 1 nous voilà ».

« La ligue 1 nous voilà », c’est le tube qui résonnait dans les travées du Stade Auguste Delaune déjà au printemps quand les stadistes s’approchaient à grands pas du premier échelon du football français. Progressivement, ça s’est confirmé, les frères rouge et blanc ont obtenu leur billet pour la Ligue 1 au terme d’une saison historique. Puis a débuté une longue trêve. Heureusement pour les amateurs de football et de sensations fortes, animée par un mondial enthousiasmant. Une période compliquée à la fois pour les supporters, pressés de retrouver leurs chouchous au quotidien, mais aussi pour les joueurs, et pour le staff, tous, excités, de se retrouver, et de relever de nouveaux défis « Inévitablement, on est des compétiteurs, on est impatient de reprendre ce championnat de Ligue 1 » relevait d’ailleurs ce matin David Guion. Cette fois, la Ligue 1, le Stade de Reims y est vraiment.

A la reprise de l’entraînement le 3 juillet dernier, le coach rémois avait déjà hâte de découvrir les forces en présence dans son effectif à l’aube de cette année 2018-2019. Il pouvait avoir des doutes avec les départs de cadres comme Diego, Siebatcheu, ou encore le capitaine Da Cruz. Mais il avait surtout déjà des certitudes avec des joueurs clefs certains de rester et qui connaissent ce championnat relevé « J’aurais préféré avoir mon groupe totalement au complet, j’attends encore des garçons d’ici la fin du mercato, comme pas mal de mes collègues […] Je suis vraiment très content de l’investissement des joueurs depuis le début, je suis content de l’investissement notamment des renforts ». Des certitudes appuyées par les arrivées estivales. La dernière en date, celle de Hyun-Jun Suk en pointe, qui vient compléter un collectif déjà précédemment renforcé par Moussa Doumbia, Tristan Dingome, Thomas Fontaine, Ghislain Konan, et Alaixys Romao, pour les principales recrues.

Côté calendrier, après 2 ans de purgatoire, les champenois retrouveront une pelouse de L1 ce samedi 11 août à Nice, à 20H pour débuter leur championnat. Un adversaire peu évident à négocier « Nice c’est une grande équipe, c’est un grand club. Même si il y a pas mal de départs, ils ont de très bons joueurs avec l’arrivée aussi du coach. On s’attend à un match difficile comme tout au long de l’année » soulignait Marvin Martin qui portera le brassard de capitaine selon la hiérarchie définie par David Guion, mais qui n’est pas encore établie de façon définitive. Après ce premier rendez-vous, les rémois défieront un des poids lourds de cet exercice, l’Olympique Lyonnais, vendredi 17 août. Le Stade de Reims aura tout intérêt à assurer son maintien avant la dernière journée le 25 mai 2019 puisque c’est l’ogre parisien qui viendra à Delaune pour le compte de la 38e journée. Même si ces deux dernières saisons, le Champions de France n’a pas brillé lors de l’ultime rendez-vous.

La conférence de presse d’avant match Reims – Nice de David Guion tenu ce jeudi 9 août :

La conférence de presse d’avant match Reims – Nice de Marvin Martin tenu ce jeudi 9 août :